Les différents types de systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC)

ventilation mécanique contrôlée

Une mauvaise ventilation de l’appartement ou de la maison entraîne des pertes de chaleur. La ventilation est donc à l’origine de 20 % des déperditions thermiques, ce qui conduit à la hausse de la facture de chauffage. Aussi, il faut choisir un bon système de Ventilation mécanique contrôlée ou VMC pour pouvoir contrôler le flux d’air sortant et entrant. Quelle VMC est appropriée à votre logement ?

 

Les avantages de la VMC

 

La ventilation mécanique contrôlée est un équipement qui renouvelle l’air au sein d’une maison. Elle vous permet d’évoluer dans un environnement sain. On sait que l’intérieur est toujours plus pollué que l’extérieur, mais avec la VMC, tout cela peut changer. , quels Ce système d’aération dispose de plusieurs avantages. Il est nécessaire d’aérer quotidiennement les pièces de la maison, mais ouvrir les fenêtres ne suffit pas si l’on veut profiter d’une atmosphère saine. L’idéal est d’ d’installer une ventilation mécanique contrôlée.

En quoi ce système est-il utile ? Déjà, il réduit le taux d’humidité à domicile et permet donc d’anticiper l’apparition des moisissures. Ensuite, la VMC aide aussi à réguler les mauvaises odeurs qui proviennent de la cuisine et des autres pièces sentant le renfermé.Grâce à la VMC, vous vous débarrasserez des divers gaz de combustion venant du bois (si votre domicile dispose d’une cheminée). Vous limiterez également la présence de la poussière et des divers composés organiques pour ansi respirer moins de CO2. Par ailleurs, vous avez besoin d’une ventilation efficace pour optimiser l’isolation du domicile. Une isolation performante accroît le taux d’étanchéité du bâtiment. Le taux d’humidité peut augmenter si cette humidité n’est pas évacuée correctement. Heureusement, il y a la VMC qui est obligatoire depuis déjà 1982 et qui vient compléter les projets de construction ou encore de réhabilitation. Isolation,ventilation, énergie solaire, vous trouverez de tout sur technitoit.com.

 

Le système de VMC simple flux

 

La fonction de cette ventilation mécanique contrôlée est d’aspirer l’air déjà vicié de la maison pour l’expulser dehors et ce, grâce au système de ventilation. Ainsi, il se crée une dépression d’air qui aspire l’air neuf par les aérations. Bien que ce système puisse paraître simple, cette simplicité est aussi son principal défaut.

Certes, ce système peut fonctionner au long de la journée et aspirer l’air venant de l’extérieur. Il aspire l’air froid ou l’air chaud en fonction de la saison. Le besoin en énergie augmente pour réchauffer ou refroidir l’air selon les saisons. Dès lors, ce système n’est pas toujours une des meilleures alternatives en matière de VMC.

 

Le système de VMC simple flux hygrogérable

 

Cette VMC sert surtout à corriger les défauts du premier modèle. Elle détecte le taux d’humidité afin de le corriger en cas de besoin. Elle adapte également la puissance d’aspiration à tous les facteurs y correspondants . Lorsque vous cuisinez, ce système procède à l’ouverture des grilles d’aspiration. Mais lorsque la VMC hygro ne détecte aucune activité, elle freine le renouvellement de l’air pour éviter de refroidir la maison. Vous pouvez vous servir du bouton adéquat pour ajuster la puissance en fonction de vos besoins.

Ainsi dans la VMC hygro A, les bouches d’évacuation sont pourvues d’un capteur mesurant le taux d’humidité et ouvre ou ferme le volet afin de faire sortir l’air humide.

Dans la VMC hygro B, les bouches d’entrées d’air neuf sont pourvues d’un capteur d’humidité.

En somme, l’air vicié est extrait de la salle de bain, des toilettes et de la cuisine grâce aux bouches hygroréglables qui vont s’ouvrir selon l’humidité.

Les bouches d’extraction se relieront au caisson via des gaines isolées. Cela permet d’ores et déjà d’éviter les risques de condensation. Ce système de ventilation intelligent permet d’aérer la pièce en cas de forte demande. Cette régulation du débit d’air vous permet de faire des économies sur la facture de chauffage.

 

Le système de VMC double flux

 

Grâce à un échangeur, ce système est capable de récupérer la chaleur qui émane de l’air extrait afin de la transférer à l’air soufflé. Il n’y a aucun mélange entre air soufflé et air extrait, rien qu’un échange de chaleur. L’air est donc extrait des pièces de service (salle de bain, cellier, cuisine…) pour être soufflé dans les autres pièces principales (bureau, salle à manger, chambre…).

Il est à noter que le caisson doit se trouver en volume isolé. En outre, les gaines qui passent dans le volume non-isolé sont obligatoirement calorifugées. Cela évite la condensation qui est nocive pour le bien-être des occupants. Il faut également que le module reste accessible afin de faciliter l’entretien.

Il est assez difficile de savoir si ce système est rentable. Certes, il coûte assez cher, mais sa rentabilité est fonction de sa taille et du climat.

Les consommateurs électriques des VMC à double flux consomment plus que ceux d’une VMC simple flux. Les constructeurs proposent ainsi des modèles économes, mais le prix est toujours plus élevé. Il est en outre primordial de choisir la qualité, mais il est aussi important de tenir compte du rapport qualité/prix.

Faire appel à un artisan carreleur à Lyon
Rénovation énergétique : les travaux à faire pour bénéficier de la RGE