Comment poser un carrelage au sol ? Quels outils utiliser ?

La plupart des foyers optent pour un carrelage au sol. En effet, en plus des raisons esthétiques, le carrelage au sol facilite aussi la vie quotidienne, que ce soit pour le nettoyage ou pour le confort. De plus, la pose d’un carrelage au sol n’est pas très difficile à effectuer, car il suffit juste d’avoir les bons outils et procédés.

Les outils à avoir

Avant de commencer les travaux, il faut se munir en ligne des outils de base à des prix attractifs, nécessaires au diagnostic du sol et à la pose de carrelage. D’abord, il faut s’équiper des outils de diagnostic de maçonnerie : une règle, un crayon, un mètre ruban et une équerre. Après, il faut évidemment se procurer les carreaux. Ensuite, pour effectuer le carrelage, un coupe-carreaux est obligatoire pour le découpage et l’ajustement des dimensions. Celui qui pose les carreaux, doit aussi se munir d’un maillet en caoutchouc, d’une batte de carreleur, d’une colle à carrelage, d’une truelle, des croisillons, d’un peigne à colle et d’outils de nettoyage. Pour la sécurité, il faut toujours penser à porter les équipements adaptés (gants, casque, lunettes de protection, chaussures de sécurité, …).

Diagnostic du support

En effet, la pose d’un carrelage commence toujours par un diagnostic complet de la surface du sol à carreler. Pour assurer une bonne adhérence de carrelage, il faut le placer sur un support sain, dur, stable, sec et propre. À l’aide de la règle, il faut vérifier que le support n’a aucun creux ou bosses dépassant les cinq millimètres. Sinon, il faudra effectuer un ragréage pour rattraper la planéité. La dureté et la stabilité doivent ensuite être vérifiées pour éviter la fissuration ou le décollement des carreaux. Par ailleurs, l’humidité et les saletés du support nuisent à l’adhérence de la colle. Il faudra donc bien nettoyer. Enfin, il ne reste plus que le calepinage (traçage) avec les outils de diagnostic, afin de définir l’emplacement du premier carreau puis du reste des carreaux à poser.

Les procédés à suivre

Une fois le diagnostic effectué, la pose peut commencer. D’abord, il faut préparer la colle en appliquant les conseils d’utilisation. Ensuite, la règle doit être mise sur le traçage afin d’étaler la colle au sol à l’aide d’une truelle, puis l’étirer avec le peigne à colle. Il faut maintenant placer le premier carreau tout en respectant précisément le traçage, car la structure finale en dépend. Le carreau doit être fixé dans la colle à l’aide du maillet en caoutchouc. Idem pour tous les autres carreaux, mais il suffit juste de toujours vérifier la planéité (avec une batte de carreleur et un niveau à bulle), de les aligner au premier carreau et d’aménager l’emplacement des croisillons. Le carrelage se termine par la découpe des carreaux pour les surfaces restantes, la réalisation des joints et la pose des plinthes (carrelage au pied du mur).

Réaliser des extensions de maisons à Nantes et à Angers
Comment couper le béton avec une scie circulaire ?